Retourner à l'accueil
Image
Université populaire Théâtre 14

Les compagnies associées

L'incubateur

Un nouveau dipositif d'accompagnement des équipes artistiques
Chaque année, le Théâtre 14 accueille, au sein de l'incubateur, deux équipes artistiques qui créent chacune une forme au Théâtre 14, dans le cadre de sa programmation.. Ce dispositif d’aide à l’émergence permet d’accompagner les équipes sur un temps long et de les aider à structurer leur compagnie, à construire puis à développer leur public, à améliorer leur réseau de diffusion et leur visibilité auprès des professionnels.

Le Théâtre 14 met à leur disposition toutes ses compétences : administration, relations publiques, communication, graphisme, attachée de presse, etc. pour accompagner le travail des artistes et de leurs équipes et les aider à affirmer leurs singularités, tant auprès des publics qu’auprès des professionnels et des institutions.

Image

Originaire de Tours, Julie Guichard poursuit un cursus universitaire en cinéma puis en Arts du spectacle et se forme au métier de l’acteur à Paris. En 2011, elle intègre l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) en Mise en scène et termine en parallèle son Master 2 à l’université de Lyon 2. En 2015, Elle fonde la compagnie Le Grand Nulle Part. Elle assiste aussi Marcel Bozonnet,Claudia Stavisky et Christian Schiaretti à Lyon, Paris et Ouagadougou et travaille au département des fictions à France Culture comme adaptatrice. Depuis 2018, elle collabore à l'élaboration du festival EN ACTE(S) autour des écritures contemporaines et intègre le cercle de formation et de transmission au Théâtre National Populaire. Elle a notamment monté Nos cortèges et Meute de Perrine Gérard et Petite Iliade en un souffle, jeune public d'après Homère de Julie Rossello-Rochet au Théâtre National Populaire. En parallèle, elle a créé Part-dieu chant de gare de Julie Rossello-Rochet sélectionné au WET° 4 au Cdn de Tours, et actuellement en tournée ; Et après de Marilyn Mattei et Entrer, sortir, ne pas s'attarder – Épisode 1 d'après des nouvelles de Raymond Carver. Cette année, elle monte avec Maxime Mansion ANTIS de Perrine Gérard qui se jouera au Théâtre National Populaire et au Théâtre 14 à Paris.

Image

Julie Guichard

Cie Le Grand Nulle Part

Laurent Cazanave

Cie La Passée

Laurent Cazanave fait toutes ses études à SEVRES (92) où il obtient son bac S en 2006. En 1993, il commence le théâtre avec Karin Catala et avec Les Enfants de la Comédie, il participera à de nombreux spectacles dans plusieurs théâtres des Hauts de Seine. En 2004, il met lui-même en scène une pièce coécrite avec Sébastien Robert 7 jours avec un menteur qui sera joué en 2005 au Festival des Enfants de la Comédie à Sèvres. En 2006, admis à la Classe libre du Cours Florent et à l’Ecole du TNB à Rennes, il choisit le TNB. Au cours de ces trois ans, il fait de nombreuses rencontres : S. Nordey, C. Régy, R. Fichet, L. Sauvage …. et réalise la Mise en espace de Dehors peste le chiffre noir de K. Röggla. A sa sortie de l’école fin août 2009, il a joué avec S. Nordey, J. C. Saïs, R. Fichet. En avril-juin 2010 il met en scène et joue au SEL à SEVRES et à Boulogne Quatre Saisons : Chaleur enfantine, forme courte qu’il a écrite. Entre septembre 2010 et avril 2011, il joue sous la direction de Claude Régy, Brume de Dieu extrait de Les Oiseaux de Tarjei Vesaas au TNB à Rennes, à la Ménagerie de Verre à Paris puis en tournée.

En avril 2011, il travaille à la mise en scène de Tes Yeux se voilent…, extrait de 4 saisons, texte qu’il a écrit (Lauréat 2011 du CNT, prix de Morhange, sélection du comité de lecture du Panta théâtre à Caen) et qui est joué fin 2011 à Boulogne Billancourt, Paris et Sèvres puis à Clermont-Ferrand en fin 2012. En 2011/2012 il est Assistant metteur en scène sur Dans la solitude des champs de coton de Koltès, mis en scène par Marie Laure-Crochant, sur Le Mariage Forcé de Molière et sur La Dispute et La Commère de Marivaux mis en scène par Karin Catala. De septembre 2011 à mai 2012, il reprend Brume de Dieu.

En 2012 et 2013 il est le Narrateur dans Ce que j’appelle oubli de Laurent Mauvignier sur une chorégraphie de Angelin Preljocaj, pièce pour 6 danseurs et un comédien. Il joue également avec Stéphane Valensi, Christine Letailleur, Eric de Dadelsen et Thomas Bouvet. Il tourne dans Eden, réalisé par Mia Hansen-Love

De 2014 à 2016, il travaille avec Lazare sur Petits contes d’amour et d’obscurité. Il réalise une première mise en scène de Tous les Enfants veulent faire comme des grands, avec les amateurs de la Compagnie la Sauce Piquante à Boulogne Billancourt.

En 2015/2016 il travaille avec Angelin Preljocaj et le Ballet d’Aix en Provence sur Retour à Berratham, texte de Laurent Mauvignier, création dans la Cour d’honneur du Festival d’Avignon 2015, puis au Théâtre de Chaillot et en tournée, avec Christophe Bergon sur Sur une île, texte de Camille de Tolédo. En novembre 2016, il crée au Festival Mettre en scène à Rennes, Le Quatrième mur de Sorj Chalandon, mis en scène par Arnaud Stéphan. En 2017, il reprend L’humanité, mis en scène par Thomas Bouvet, Retour à Berratham et Le Quatrième Mur et met en scène Le Cantique de la crinière d’Axelle Motte à Sèvres.

Avec la Compagnie la Passée en tant que metteur en scène et comédien, il crée Eros ou Platon de Jean-Marie Pailler en mars/avril 2016 à Sèvres, Ville d’Avray et Vélizy puis ultérieurement à Chaville. Tous les Enfants veulent faire comme des grands (sélectionné au Jamais Lu Montpellier), texte qu’il a écrit, a fait l’objet de deux lectures, au TNS en avril 2016 et au Grand Parquet en décembre 2016. Le spectacle La Marquise de Léo Koesten a été créé dans le cadre du Festival ArtCeram à Sèvres en mai 2016. Il met en scène à Sèvres, en 2017, Le Cantique de la crinière d’Axelle Motte, soutenu par le Fond Sakura, et Le Roi des concombres de Leo Koesten pour tous les élèves des écoles maternelles de Sèvres.

En 2018/2019, il réalise son premier court métrage Je suis un baiser, joue dans Soleil Blanc de Julie Berès et met en scène son texte Tous les enfants veulent faire comme les grands au Théâtre des Déchargeurs, puis à Avignon et crée L’Appel au Théâtre Eurydice.

Il anime des cours et des Masterclass dans les collèges (Sèvres), lycées (Boulogne), en partenariat avec des théâtres (Ivry, Nanterre) et au Master-pro des EDLC à Sèvres.
Image

Comédienne, performeuse, autrice et metteure en scène,  Aurore Déon est formée à l’EDT91 (dir. Christian Jéhanin), en danse HipHop (Michel "Meech" Onomo) et en TapDance (Roxane Butterfly) entre Paris, New-York et Barcelone. Elle co-fonde avec Caroline Maydat en 2008 la Cie Comme Si dans laquelle elle joue (La Barbe Bleue, Peau d’âne), écrit et met en scène (Cendrillon, Baskets Rouges). Elle joue notamment, dans l’hexagone et à l’international, sous la direction : de ROBERT WILSON et des COCOROSIE (la narratrice dans Jungle Book), de MATTHIEU ROY (nominée dans la catégorie Meilleure distribution par The Stage/Fringe Festival Edimbourg dans Prodiges), de JULIA VIDIT dans Le Menteur, de MARIE PIEMONTESE dans Qui déplace le soleil, de REBECCA CHAILLON dans Carte Noire nommée désir, de SOUAD BELHADDAD dans Sur ma colline et de BERNARD GROSJEAN.

Passionnée par la question de la transmission, elle intervient régulièrement auprès du public adolescent et adulte dans le cadre d’ateliers, de formations et des options Théâtre. Elle prépare une série de performances sur la transmission mère/fille et un podcast intitulé « ça va la vie d’artiste ? ».

 

Elle rejoint le dispositif de l’Incubateur du Théâtre 14 avec son projet Baskets rouges qu’elle présentera du 4 au 8 mai 2021.

Aurore Déon

Cie Comme si
Image
Accueil
logo1_def_fond_vert_2-crop-100x100.jpg
pastille-club14-100.png
Université populaire Théâtre 14